De jeunes talents impressionnent le jury des Olympiades d’économie

La finale des Olympiades suisses d’économie a eu lieu le 19 juin. Quatre jeunes ont su convaincre par leurs compétences dans cette discipline, et pourront ainsi représenter la Suisse à l’Olympiade internationale d’économie au mois de septembre.

Voici les gagnant-e-s des Olympiades d'économie nationales :

  • Aline Leutwiler, Kantonsschule Zürich Nord, ZH
  • Ana Van der Ree, Ecole Internationale de Genève, GE
  • Dario Ackermann, Kantonsschule Sargans, SG
  • Silvan Thut, Alte Kantonsschule Aarau, AG

L’Olympiade internationale d’économie 2020 était initialement prévue au Kazakhstan. Mais les champions suisses devront malheureusement renoncer à ce voyage d’aventure: l’événement international se déroulera de façon virtuelle. La finale nationale a également eu lieu en ligne à cause du coronavirus. Après avoir vécu plusieurs mois d’enseignement à distance, cet aspect ne constitue plus un défi nouveau pour les élèves. Ce qui leur manque, ce sont les échanges sociaux. «On compte se rattraper par la suite lors d’une rencontre en personne», explique Delina Maliqi, l’une des bénévoles qui organisent les Olympiades d’économie.

Un programme plein et un plein succès

La journée de la finale suisse a été longue pour les économistes en herbe. Le matin, ils ont passé une épreuve écrite. Puis ils ont étudié l’étude de cas d’une entreprise. Ils devaient ensuite faire au jury une présentation de leurs analyses et de leurs propositions de stratégies pour l’entreprise. «Notre appel vidéo dure déjà depuis huit heures!», constatait le bénévole Marco Abbatecola pendant l’annonce des résultats en fin d’après-midi. Le jury s’est dit très content des performances réalisées par les jeunes. «Je suis très impressionné par la qualité des présentations que j’ai entendues aujourd’hui. Tous les participants étaient vraiment épatants, ce qui a rendu difficile notre tâche de jury», a commenté Olivier Nanzer, d’UBS.

Beaucoup de voies mènent à l’économie

Les 10 finalistes, qui s’étaient auparavant distingués parmi plus de 100 participants de toute la Suisse, ont des intérêts très variés. Après sa scolarité, Silvan Thut souhaite s’orienter vers la gestion d’entreprise - l’esprit entrepreneurial le stimule. Quant à Mia Schuster: «Ça m’intéresse simplement de savoir comment tout fonctionne!». Beaucoup de ces jeunes sont fascinés par cette discipline parce que l’économie montre des phénomènes qui concernent tout le monde, sans perdre le lien avec la réalité. Ana van der Ree, 17 ans, réfléchit beaucoup à la manière dont des mesures économiques pourraient être utilisées dans la lutte contre le changement climatique. Elle se verrait bien étudier l’économie de l’environnement.

Plus d'informations sur les Olympiades d’économie

Dans le screenshot: en haut: Silvan Thut, Aline Leutwiler; en bas: Ana Van der Ree, Dario Ackermann.